Bonaparte à Valence


Aller au contenu

Pouchelon

Histoire > Généraux Drômois

POUCHELON (de) Étienne-Edmé-François-Raymond (dit Sans Peur)
Né à Romans le 25 octobre 1770. Promu sergent-major au 2ème bataillon de la Drôme en octobre 1791 puis quartier-maitre-trésorier d'une compagnie de canonniers volontaires en juin 1793 et lieutenant en avril 1794. Muté à la 118ème de bataille en janvier 1795 comme quartier-maitre-trésorier puis au 32ème de ligne de l'armée d'Italie en mai 1796. Sert en Suisse en 1798 puis rejoint l'armée d'Orient où il devient capitaine à la 118ème demi-brigade de ligne en juillet 1798, chef de bataillon en mars 1801, major du 33ème de ligne en décembre 1803 et colonel en janvier 1807. Créé baron de l'Empire en octobre 1808, avec une rente de 4 000 francs, puis promu général de brigade en Russie en octobre 1812. Commande une brigade de l'armée de l'Est sous Augereau en février 1814. Dirigera le département de la Drôme en décembre 1830. 6 blessures. Grièvement blessé à Saint-Jean-d'Acre par un coup de feu qui lui traverse le visage en mars 1799 puis à Külm et à Leipzig où il perd l'usage de la main gauche en octobre 1813. Employé à la division de réserve de Musnier à Grenoble en janvier 1814, il sert sous Augereau à l'armée de Lyon et s'empare de Nantua. Admis à la retraite en octobre 1816, il commandera encore le département de la Drôme en décembre 1830. Combat à Lodi, Arcole, Rivoli, Pyramides, Saint-Jean-d'Acre, Iéna, Eckmühl, Wagram, Russie, Dresde et Leipzig. Alpes, Italie, Suisse, Malte, Égypte-Syrie, Ostende, Prusse, Pologne, Allemagne, Russie, Saxe, France. LH 1804

Page d'accueil | Actualité | Rencontres historiques | L'association | La bague | La Plaque | La Fresque | La statue | Communications | Histoire | Les greniers de l'histoire | Bonaparte et Valence | Vidéos | Publications | Partenaires | Contacts | Les liens | La Boutique | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu